Les inondations printanières sont de plus en plus fréquentes au Québec. Les états d’alerte et les modes d’intervention d’urgence déployés depuis quelques années en sont témoins, au grand désespoir des citoyens touchés par ces tristes évènements.

Les inondations peuvent avoir de lourdes conséquences sur les résidences touchées, c’est bien connu. Les dommages physiques causés à une habitation peuvent évidemment être très couteux, mais ils peuvent également présenter des risques importants pour la santé des résidents. Des mesures préventives et correctives doivent être suivies afin d’assurer la santé des citoyens pendant et suivant une inondation de leur secteur, notamment en évaluant la qualité de l’eau du réseau de distribution.

En situation d’inondation, il est fréquent que les réseaux de distribution d’eau potable privés (puits souterrain ou de surface) soient contaminés et que les installations septiques soient submergées et engorgées. Très fréquemment, les modifications de la qualité de l’eau des nappes souterraines ou de surfaces sont causées par la crue des eaux de rivières ou encore par le débordement des installations septiques.

Il est très important de ne pas consommer l’eau durant la période d’inondation ainsi que de suivre les recommandations du gouvernement du Québec, qui précise d’attendre 10 jours avant d’effectuer la désinfection du puits et la vérification de la qualité d’eau. L’eau contaminée par des microorganismes peut demeurer limpide, sans gouts ni odeurs. Seule une analyse d’un laboratoire accrédité pour la recherche de microorganismes indicateurs dans l’eau potable peut vous confirmer l’absence d’organismes pathogènes dans votre eau.

Voici quelques liens utiles:

http://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/potable/depliant/#qualite-inondation

https://ciusssmcq.ca/communiques-de-presse/357/les-inondations-comment-prevenir-les-risques-a-la-sante/

https://www.securitepublique.gouv.qc.ca/fileadmin/Documents/securite_civile/conseils_inondations/desinfection_puits.pdf

Loading cart ...